PAS DE COMMERCE DANS LES LYCÉES ET COLLÈGES

Michel Menga, a interpellé les chefs d’établissements scolaires nouvellement installés, le mercredi 9 octobre 2019. Il a exigé la fin du commerce dans l’enceinte scolaire.

« La norme voudrait que vous ne demandiez plus des rames de papier aux élèves, plus de craie, plus de vente d’uniformes scolaires au sein des établissements scolaires ». Si le ministre de l’éducation nationale a lancé cet appel, ce n’est pas par hasard.

L’un des principaux problèmes à la rentrée dans les enceintes scolaires du secteur public ? L’argent. Michel Menga est au courant des agissements des enseignants et des chefs d’établissements. C’est en ce sens qu’il a aussi exigé « qu’il faut impérativement revoir à la baisse les frais d’inscription ».

Pour Michel Menga toutes ces décisions sont d’ordre social. Elles ont pour but « de ne plus asphyxier les familles qui éprouvent déjà d’énormes difficultés à scolariser leurs enfants ».


Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.