PROJET NUMÉRIQUE CAB GABON : LE RETOUR D’INVESTISSEMENT SE CHIFFRE EN MILLIARDS DE FRANCS CFA

Les conclusions des études de faisabilité du projet CAB Gabon, exécutées par le cabinet Pricewaterhousecoopers, après 6 mois de travaux, montrent que le projet est rentable. Il a été dévoilé ce jeudi 10 octobre 2019, devant les différents partenaires ayant contribué à ce travail, tels que l’ANINF et la BAD.

« Dans la sous-région, le Gabon est le seul pays à avoir effectué cette étude. Si le Gabon veut être un pays émergent, il faut que cette étude soit faite. De plus, quand on fait ce type d’investissement, il faut toujours se projeter dans le temps. On aura un payback au plus tard dans 15 ans. Il y aura des millions d’euros de retour d’investissement d’ici 15 ans », a affirmé Mohamed Dembele, expert du cabinet Pricewaterhousecoopers.

Le Directeur général l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF), Alex Bernard Bongo Ondimba, a, dans son propos de circonstance, rappelé que le Gabon « s’est engagé dans le développement du numérique. Il entend en faire un levier majeur pour la diversification de l’économie, pour l’intégration sous-régionale, pour le développement d’une administration électronique et pour la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale ».

Il a par ailleurs souligné que l’accord de don d’un montant de 855 000 dollars (508 725 975 FCFA), approuvé par le Conseil d’Administration de la BAD et complété par une contrepartie de l’ANINF, de l’ordre de 45 000 dollars (26 775 000 FCFA), a permis de réaliser lesdites études.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.