CÔTE D’IVOIRE – ELECTION PRESIDENTIELLE : LAURENT GBAGBO NE SERA PAS CANDIDAT

L’ancien président de la Côte-d’Ivoire, Laurent Gbagbo, sauf coup de théâtre, ne sera pas candidat à la prochaine élection présidentielle de son pays. La justice ivoirienne a confirmé ce mardi 25 août 2020, la radiation des listes électorales de ce dernier.

A moins d’une semaine de la date limite de dépôt des dossiers, cette nouvelle aura l’effet d’une bombe pour les partisans de Laurent Gbagbo. L’ancien président de la Côte d’Ivoire (26 octobre 2000 au 4 décembre 2010) ne sera pas en lice dans la course à la présidentielle. Le tribunal de première instance du Plateau à Abidjan, saisi par les avocats de l’ancien président, a confirmé la décision de la Commission électorale de retirer le nom de Laurent Gbagbo de la liste des électeurs.

La raison évoquée est la condamnation de Laurent Gbagbo, en son absence, par la justice ivoirienne, à 20 ans de prison dans l’affaire dite du « braquage de la BCEAO ». Lors de la crise post-électorale de 2010-2011, son régime, alors sous embargo financier, s’était servi dans les caisses de l’agence locale de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest pour se fournir en liquidités.

Laurent Gbagbo vit actuellement Bruxelles depuis sa libération conditionnelle par la Cour pénale internationale (CPI). Le droit international permet à ce dernier de se rendre en Côte d’Ivoire. Mais, malheureusement, il est toujours dans l’attente d’un passeport ivoirien pour rentrer au pays. Pour ses proches, pas de doute : les autorités ivoiriennes refusent de le lui remettre pour l’empêcher de rentrer à Abidjan avant la présidentielle du 31 octobre.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.