ETATS-UNIS : L’IRAN ET LA CHINE APPELLENT LA POLICE À CESSER LA VIOLENCE

Régulièrement pointées du doigt par les États-Unis pour leurs « manquements » au respect des droits humains, les autorités iraniennes et chinoises n’ont pas manqué d’interpeller les autorités américaines devant les graves violations des droits humains en représailles aux manifestations après la mort par la mort de George Floyd.

« Les pillages seront accueillis par les balles » ces propos de Donald Trump, 45e président des États-Unis d’Amérique en direction des « émeutiers » des grandes villes américaines auraient soulevé l’indignation mondiale si elles avaient été prononcées par un autre dirigeant. Dans le cas des USA cette apologie de la violence semble n’émouvoir aucune autre puissance.

C’est ce deux poids deux mesures que Pékin et Téhéran veulent mettre en évidence en appelant les autorités américaines à la fin des violences policières contre le peuple américain.

Les autorités chinoises se demandent à voix haute pourquoi « Pourquoi les Etats-Unis traitent-ils en héros les partisans de la violence et de la soi-disant indépendance de Hong Kong, tout en qualifiant ceux qui dénoncent le racisme d’émeutiers ? » , 

L’Iran a de son coté lancé un appel au peuple américain « Au peuple américain : le monde a entendu votre cri sur l’état d’oppression. Le monde est à vos côtés. »
« Et aux fonctionnaires et à la police américaine : arrêtez la violence contre votre peuple et laissez-le respirer »


Leave a Reply

Your email address will not be published.