NIGERIA : LES AUTORITÉS RÉVOQUENT 4 LICENCES D’EXPLOITATION APPARTENANT À ADDAX

Le Nigeria veut porter sa production de pétrole à 3 millions b/j d’ici 2 ans. Dans un contexte où la production fait le yo-yo sous la barre des 2 millions b/j depuis plusieurs années, il faut aller vite, quitte à se débarrasser des opérateurs qui n’y investissent pas assez.

Mercredi, la direction des ressources pétrolières du ministère nigérian de l’Energie, a annoncé la révocation de quatre licences d’exploitation pétrolière appartenant à la société chinoise Addax Petroleum. Il s’agit des blocs OML 123, 124, 126 et 137. Sarki Auwalu, le directeur de la DPR a expliqué dans un communiqué publié sur le site de l’organe que cette décision est due à un développement insuffisant des ressources de ces périmètres par l’opérateur.

« Il a été découvert que plus de 50 % des actifs étaient restés sous-développés. Cela a entrainé une importante perte de revenus pour le gouvernement fédéral. », a-t-il affirmé avant d’expliquer que « la première raison d’une révocation est de découvrir que l’actif n’est pas développé conformément aux directives commerciales. Dans ce cas, il s’agit d’un sabotage économique ».

Conformément au droit positif en vigueur dans le pays, les licences ont été aussitôt réattribuées à Kaztec Engineering et Salvic Petroleum Resources.


Selon des données fournies par Addax, trois de ces blocs sont en production. La licence OML 123 possède 11 champs avec 80 puits en production. La licence OML 124 abrite 15 puits en production et le bloc OML 126, 17 puits en activité.
Pour l’instant, les dirigeants de la société chinoise n’ont pas encore réagi à la décision. Toutefois, on peut anticiper qu’elles saisiront la justice pour obtenir réparation. La DPR devra alors prouver que l’entreprise ne développait pas les actifs comme convenu.

Source : Agence Ecofin

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x