spot_img

«J’entre dans le gouvernement à cause du vide institutionnel», Moukagni Iwangou

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)-Promu le 4 Mai dernier au poste de Ministre d’État, Ministre de l’enseignement supérieur, Jean de Dieu Moukagni Iwangou a tenu une conférence de presse ce 11 Mai 2018 à Libreville.

«J’entre dans le gouvernement à cause du vide institutionnel qui frappe l’Assemblée nationale. Ce n’est pas pour m’adhérer à la majorité, puisque la majorité ne peut se déterminer qu’au sein d’une Assemblée nationale existante, ni passer à la majorité, c’est tout simplement participer à l’exercice du pouvoir exécutif», a-t-il affirmé.

Le nouveau Ministre estime que, s’il appartient, à toutes les familles politiques, de prendre toutes leurs places dans une mission de salut public qui ne disqualifie particulièrement personne, il revient, tout aussi à chaque famille politique de prendre toute sa place, dans la sauvegarde d’un principe républicain fondateur qui constitue la sauvegarde de la continuité de l’État. Cette continuité de l’État appelle, à son sens, toutes les forces vives autour de l’ouvrage.

«Dans ce contexte, la sauvegarde de cette mission législative a mobilisé la Cour constitutionnelle (CC) qui a arbitré dans le sens du transfert d’une partie des pouvoirs de l’Assemblée nationale au SENAT. Pour pourvoir à ce vide institutionnel, les familles politiques qui relevaient autrefois de la majorité et de l’opposition, se trouvent à égalité devant une situation d’exception», a-t-il poursuivi.

Il constate que la dissolution de l’Assemblée nationale fait disparaitre les clivages majorité/opposition au point que ces derniers se déterminant, n’ont de sens qu’en fonction du nombre de sièges occupés par les partis politiques, au sein de l’hémicycle.

Le statut de la majorité étant attribué au parti politique ou au groupement des partis politiques occupant un nombre de sièges supérieur dans l’hémicycle, il fait remarquer que,  cette dissolution de l’Assemblée nationale a fait perdre au parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), le statut de parti majoritaire et de manière subséquente, le privilège de composer le gouvernement de la République.

«Devant la disparition des clivages majorité/opposition qui ouvre l’égal accès de tous les partis politiques, à l’animation de la mission exécutive de l’État, j’ai décidé en toute lucidité et en toute responsabilité d’entrer au gouvernement de la République. S’il y aune séquence historique qui permet aux forces du changement, d’intégrer un gouvernement sans crainte d’être taxé de passer, à l’ennemi en conservant son âme, c’est la situation du vide institutionnel qui touche l’Assemblée nationale. Cette situation s’est ouverte chez nous qui interpelle chacun de nous, c’est pourquoi, j’ai décidé d’y répondre», a-t-il conclu.

Jean de Dieu Moukagni Iwangou dit entrer au gouvernement pour participer à l’exercice du pouvoir exécutif au bénéfice du Gabon.

 

 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille