spot_img

Journée nationale de la Femme : 2ème édition des « Antô Winners Days »


Dans le cadre de la Journée nationale de la femme, la Plateforme Antô Winners (PAW) organise la 2ème édition des « Anto Winners Days » les 26 et 27 avril 2019.

Au programme, un séminaire de renforcement de capacité, sous le Thème : « Femme gagnante : De la vision à la réalisation » le 26 avril 2019, à la Chambre de Commerce de Libreville, sous le parrainage de Iselle Akwoue Dimase, CEO de AK Consultants, un cabinet Conseil et de Formation spécialisé, les contrats Achats.

La journée de Vendredi 26 avril 2015, est consacrée à six ateliers sur : la pauvreté, le  secteur économique informelle et l’accès aux microcrédits, les droits de la femme, la prise de parole en public et le coaching en image, le leadership féminin au service TIC, comme moteur de croissance et de l’innovation, le succès réservé aux « acharnées ». Un Talk sera tenu sur la Routine d’une femme gagnante, notamment comment allier vie professionnelle, personnelle et sociale. Enfin, une Exposition B2B bouclera cette première journée avec des rencontres entre les banquiers, les incubateurs et les femmes entrepreneurs ou qui souhaitent le devenir.

Le 27 avril 2019, va clôturer cette célébration avec une soirée de Gala à but caritative et une de levée de fonds pour le projet Nda Otiti qui veut participer au développement d’ une jeunesse et de femmes responsables, cultivées, formées et autonomes.

Pour les organisatrices, cette deuxième édition, a l’ambition de s’interroger sur la décennie de la femme, utopie ou réalité au Gabon, en Afrique et le monde ? Car au regard des enjeux et défis économiques des pays africains, l’exploitation efficient du potentiel des femmes devient de plus en plus critique, pour la réalisation d’un développement durable de l’Afrique. La prospérité et l’éducation pour tous, la lutte contre la pauvreté, l’insécurité alimentaire et les pandémies, poussent inéluctablement à l’autonomisation des femmes et la réduction drastique des inégalités entre genres, pensent-elles.

Parvenir à l’égalité des sexes et à autonomiser toutes les femmes et filles  » est l’objectif de développement durable cinq, sur les dix-sept portés par l’Organisation des Nations Unies (ONU) et les Antô Winners s’en font le relais, mais regrettent que dans les faits, la femme reste fortement stigmatisée à l’échelle mondiale.

Les femmes représentent en effet 70% du 1,3 milliards de personnes qui vivent avec moins  de 1 Dollars américain par jour. En Occident, comme en Afrique la restauration de la femme n’est donc pas seulement un enjeu fondamental, c’est une problématique urgente et un levier dans la réalisation d’une croissance inclusive durable. Les Antô Winners pensent que la situation actuelle impose en définitive l’inclusion réelle de la femme dans le processus de développement économique.

Marianne IWANY

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille