spot_img

La polio est éradiquée au Gabon

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)- La ministre de la Santé a annoncé le 15 décembre à Libreville lors d’une conférence de presse, la décision certifiant le Gabon «Pays libre de polio». Un jugement pris par la commission régionale pour la certification de l’éradication de la poliomyélite en Afrique (CRCA), réunie du 11 au 14 décembre à Yaoundé au Cameroun.

«Sans triomphalisme ni autosatisfaction, il importe de rappeler l’intérêt que nous avons à pérenniser notre engagement commun, et à lutter résolument contre les maladies encore endémiques au Gabon. Cette responsabilité est aussi celle des familles qui doivent continuer de faire vacciner les enfants et éviter une résurgence de cette maladie», a indiqué Denise Mekam’ne.

L’éradication de la poliomyélite est l’ensemble des efforts pour faire disparaître la poliomyélite du monde entier. Décidé en 1988, lors d’une assemblée générale des pays membres de l’OMS, ce projet d’initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite reposait principalement sur le vaccin oral contre la poliomyélite. Il était destiné à tous les enfants de moins de 5 ans de tous les pays où sévissait encore la poliomyélite, soit près de 125 pays avec 350 000 cas annuels à cette date.

L’objectif d’éradication a été fixé pour l’année 2000, et plusieurs fois repoussé (2005, 2010…) à cause de difficultés sociopolitiques sur le terrain, et de problèmes de stabilité du vaccin. Malgré cela, la réduction de la polio est réalisée à plus de 99 %, avec moins d’une centaine de nouveaux cas mondiaux par an depuis 2015, le chiffre le plus bas jamais enregistré. Des difficultés persistent pour atteindre l’éradication totale et définitive.

Le couronnement du Gabon procède donc d’un enthousiasme mené dans les axes stratégiques de lutte contre cette maladie, avec une surveillance épidémiologique accrue, ainsi que des campagnes de vaccination de masse et une pratique régulière de la vaccination de routine.

«Il s’agit maintenant pour notre pays de consolider cet acquis et de ne pas relâcher les efforts entrepris», a précisé Denise Mekam’ne.

Cette campagne marathon, qui dure depuis bientôt trente ans, a été qualifiée de «  secret le mieux gardé de la santé publique mondiale », car pratiquement absente de la scène médiatique, et donc largement ignorée du public. Si la poliomyélite est éradiquée, elle serait la troisième maladie à l’être après la variole et la peste bovine.

 

 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille