LE CAMEROUN PASSE DEVANT LE GABON ET REDEVIENT LE PRINCIPAL ANIMATEUR DU MARCHÉ DES TITRES DE LA BEAC À FIN MARS 2022

Au 31 mars 2022, le Trésor public camerounais est crédité d’un encours de titres d’un montant d’un peu plus de 1 300 milliards de FCFA sur le marché des titres publics de la Beac, l’institut d’émission commun aux six États de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA, Guinée équatoriale). Le Cameroun redevient ainsi le principal animateur de ce marché, statut qui lui avait été chipé depuis quelques mois par le Gabon.

Selon les données compilées par la Cellule de règlement et de conservation des titres de la Beac, le Trésor gabonais se hisse à nouveau sur la 2e marche du podium, avec un encours de titres de 1 288,2 milliards de FCFA. Ce qui représente 25,3% de l’encours total, contre 25,6% pour le Cameroun et 24,6% pour le Congo (soit 1250,1 milliards de FCFA).

Calculette en main, à eux seuls, les trois pays de la Cemac susmentionnés cumulent à 75,5% de l’encours total des titres sur le marché des valeurs du Trésor de la Beac, officiellement estimé à 5 082,1 milliards de FCFA à fin mars 2022. Viennent ensuite la Guinée équatoriale (12,2%), le Tchad (11,2%) et la RCA (1,1%).

Source : Investir au Cameroun

Livraison
Urban FM