spot_img

Le Syndicat des travailleurs du CGC (Synatra-CGC) suspend son ‘’mouvement de grève’’

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)- Les ‘’grévistes’’ du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), ont décidés de mettre un terme à leur mouvement de grève lancé il y a plusieurs semaines. Une décision prise à l’issue de la réunion de négociations avec la ministre des Transports et de la Logistique, Estelle Ondo. Une commission tripartite et un comité ad hoc seront crées en urgence pour engager les travaux de négociations qui devront aboutir, à la suspension de la grève, au sein de l’entreprise.

Les deux entités de discussions seront composées de la tutelle, de la direction générale du conseil gabonais des chargeurs et du syndicat de cette entreprise.

«Les employés du conseil gabonais des chargeurs (CGC) observe, depuis un mois, un mouvement de grève, au sein du conseil gabonais des chargeurs (CGC). Il fallait une synthèse qui aura permis, de trouver un terrain d’entente parfait entre la direction générale du CGC et le SYNATRA sur les points revendicatifs brûlants, pour ramener la sérénité entre les deux parties prenantes en trouvant des pistes de solutions définitives. Ces deux points de revendication comprennent notamment : le paiement de deux mois (Janvier et Février) de salaires dus aux employés et la revalorisation des bonnes conditions de travail», a-t-elle déclaré.

Le syndicat national des travailleurs du conseil gabonais des chargeurs (CGC) qui réclame la revalorisation des bonnes conditions de travail et le paiement de deux mois de salaires a accepté de se mettre à la table de négociation.

«Nous sommes satisfaits, de nous retrouver et de nous engager, dans les modalités d’apurer les arriérés des deux mois de salaires des employés. C’est pourquoi, les salaires du mois de Janvier dernier, seront payés avant, le 31 Mars prochain. Et ceux du mois de Février dernier, le seront avant, le 10 Avril prochain, au plus tard. Ce qui devra permettre au SYNATRA, de suspendre leur mouvement de grève. Nous savons, depuis un temps, que le CGC connait des problèmes de trésorerie», a poursuivi le directeur général adjoint 1 du conseil gabonais des chargeurs (CGC), Maurice Gnimbi.

Le ministre des transports et de la logistique, Estelle Ondo qui a, au terme de cette réunion, présidé lesdites assises avec finesse et dextérité, a assuré le syndicat national des travailleurs du conseil gabonais des chargeurs (CGC), d’avoir confiance en elle, pour la satisfaction globale, de leurs revendications fondées au point de sauvegarder des bons rapports qui les unissent à la direction générale.

«C’est difficile pour les travailleurs. Tout Gabonais veut avoir son salaire à l’instant T pour subvenir à ses besoins. Dans le cas présent, nous souhaitions trouver des solutions ponctuelles et pérennes», a souligné le président du Syndicat des travailleurs du CGC (Synatra-CGC). «D’où notre décision de mettre un peu d’eau dans notre vin. Nous acceptons de rentrer dans le processus et accordons le bénéfice du doute au ministre», a conclu Gaston Robert Indassi Nyambo.

Par ailleurs, «le CGC est victime de la mauvaise conjoncture économique et financière qui frappe notre pays. La réduction du trafic de fret maritime de l’ordre de 37%  en 2017, a eu pour conséquence directe la baisse drastique de ses recettes budgétaires. En plus, les mesures d’interdiction des exportations de bois en grumes, des  importations de véhicules d’occasion de plus de 5 ans, des importations de ciment, décidées par le gouvernement à  juste titre et sans compensation financière pour le  C.G.C, n’ont fait que fragiliser la situation financière de l’établissement, le mettant ainsi dans l’incapacité d’assurer le financement de son fonctionnement. A cela s’ajoute, les mesures de réduction  successive  du taux de la commission perçue auprès des armateurs sur les droits de trafic maritime (5% et 4%), aux fins de lutter contre la cherté de la vie. L’ensemble de ces mesures représentent, entre 2012 et 2017, un manque à gagner important pour le CGC », explique Liliane Nadège Ngari épouse Onanga Y Obéghe.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille