spot_img

Libreville – Kango: L’entreprise China State mise en demeure de reprendre les travaux sous 8 jours.


Cette annonce a été faite le 04 mars 2019 par Arnauld Engandji, le ministre des infrastructures, lors d’une séance de travail présidée par le Premier ministre Julien Nkoghe Bekalé.

Réuni autour du chef du gouvernement, le ministre des infrastructures et un représentant de l’Agence Nationale des Grands Travaux ont rendu compte de l’état d’avancement des travaux de Libreville, Akanda, et particulièrement de l’axe Libreville-Kango.

Les travaux de ce tronçon dénommé « la route du calvaire » sont au centre des préoccupations de tous les opérateurs économiques de la « nationale 1 » Les travaux prévus débuter en décembre 2018 n’ont jamais dépassés l’annonce médiatique.
C’était l’occasion pour le nouveau ministre des Infrastructures de revenir sur ce dossier : « Nous avons quelques difficultés avec l’entreprise China State qui est sur ce chantier. Nous leur avons exprimé notre position par écrit avec une mise en demeure pour démarrer le chantier sur huit jours. Parce qu’il n’y aucune raison contractuelle qui leur permet de ne pas avancer. »

Le ministre des infrastructures à rappelé avoir reçu des injonctions très claires du Premier ministre et a promis avoir une réunion de mise au point avec le partenaire China State.

Si le re profilage des voiries de Libreville et Akanda semble avoir pris une vitesse de croisière satisfaisante, les travaux de la « route du calvaire » tarde à se manifester. La reprise de ce chantier sera assurément une action salvatrice en direction des usagers de la route nationale numéro 1, une artère économique essentielle au développement du Gabon.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille