LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : LES RECETTES DE FRANCIS NKEA NDZIGUE AU MENU DES SECRÉTAIRES GÉNÉRAUX

Les secrétaires généraux de l’ensemble des ministères ont participé à Libreville, à un séminaire en ligne, d’une durée de trois jours, au cours duquel ils ont été imprégnés des différentes techniques utilisées par les auteurs d’actes de corruption pour déjouer les agents de l’Etat, et des moyens de les mettre hors d’état de nuire. Ils connaissent désormais sur le bout des doigts toutes les formes de corruption qui existent.

Ce séminaire a mis les participants au parfum des thèmes comme la lutte contre la corruption au Gabon, l’éthique, la coordination et la cohésion des équipes de travail. La société civile valablement représentée par la présence de la présidente de l’ONG Malachie, Pépecy Ogouliguende, a insisté sur les dangers qui pèsent sur les agents de l’Etat qui croient tout se permettre, alors qu’ils ignorent où ils mettent les pieds.  » Il y a des agents spécialisés dans le travail de lutte contre la corruption et qui effectivement sont chargés de relever tout ce qui est dit, sur tout le monde, concernant notamment les actions en accord avec la corruption  », a-t-elle averti.

Organisé dans la perspective de la modernisation de l’action publique, ce séminaire a permis aux secrétaires généraux et aux autres hauts fonctionnaires qui ont participé à ce rendez-vous d’acquérir plusieurs armes en relation avec la gestion vertueuse des affaires publiques. « La crise économique qui frappe notre pays depuis 2014, et les faiblesses révélées par la crise sanitaire actuelle nous invite à repenser les leviers de la bonne gouvernance économique et financière avec l’objectif d’améliorer la qualité du développement économique », a expliqué Francis Nkea Ndzigue, le ministre de la Lutte contre la corruption.

Pamphil EBO

Livraison
Urban FM