spot_img

Marathon de Libreville : Encore des records!

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)- Le Marathon du Gabon 2017 est entré dans une autre dimension en dépassant le cap des 16.000 runners durant tout le week-end dans les rues de Libreville. A titre de comparaison, ils étaient 13.000 l’an dernier et 12.000 en 2015

Le chef de l’Etat gabonais est revenu sur le bien-fondé de ce rendez-vous sportif d’envergure. «Il s’agit d’une célébration pour cette cinquième édition du marathon du Gabon. Je félicite les organisateurs pour le courage et leur savoir-faire. D’autant que nous avons été récompensés par une note d’encouragement du président de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF, ndlr). Ce qui nous fait très plaisir, car le marathon du Gabon est désormais un rendez-vous incontournable en Afrique», a confié Ali Bongo.

Il y avait ainsi 50 nationalités différentes parmi les runners de ce week-end, beaucoup ayant même fait le voyage au Gabon spécialement pour l’occasion.

Les températures ont encore atteint les records dimanche poussant les athlètes élites dans leurs derniers retranchements physiques. Ceux qui découvraient le parcours de Libreville n’ont pas caché leur surprise face à de telles difficultés naturelles. Il est clair que le Marathon du Gabon fait partie des courses les plus éprouvantes du calendrier mondial.

Comme en 2016, les athlètes kenyans ont raflé les trois marches du podium final de l’épreuve reine du Marathon avec Peter Kurui, Dominic Kangor et Paul Maina. C’est la troisième fois que ça arrive en cinq éditions, seuls un Ethiopien (en 2014) et un Tanzanien (en 2015) ont réussi à bousculer légèrement cette domination kenyane.

A force d’entraînement et d’abnégation, les athlètes Gabonais se sont installés aussi au sommet de la hiérarchie. Ils ont non seulement remporté les épreuves du semi-marathon et du 10 kilomètres dimanche mais ont placé six coureurs nationaux dans le top 20 du 42 kilomètres face aux coureurs élites.

«C’est une très bonne initiative, car le sport est primordial pour l’équilibre du corps. Il serait aussi important pour le gouvernement de pouvoir créer cela au sein de province et mettre en place plusieurs types de sports enfin de voir les talents et les ambitions de la jeunesse Gabonaise. Car nous sommes une jeunesse dynamique. C’est aussi une sorte d’émergence. Nous devons préparer demain, a déclaré Rostide  NTOURE, un étudiant.

A peine la 5e édition terminée que tous les regards se tournent vers 2018 pour la 6e édition.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille