spot_img

MEDIAS : N. YAMB : « RFI, UN INSTRUMENT TOXIQUE AU SERVICE DE LA FRANCE »

L’activiste suisse dont les positions sur la politique africaine de Paris lui ont valu des commentaires peut glorieux dans la presse française, s’est prononcé sur Radio France Internationale, accusant le media d’Etat français d’être un «  instrument toxique ».

« Ce média n’est suivi par personne en France. C’est un instrument toxique qui dépend du ministère des affaires étrangères français. Tout ceux qui y travaillent son au service de l’Etat français » Des propos qui n’ont rien d’un mensonge, dans la mesure où le groupe France média monde, maison mère de RFI appartient exclusivement au Gouvernement français.

Une situation qui interroge d’ailleurs sur les motivations du biais négatif de certains contenus envers les capitales africaines et leurs dirigeants. Une absence de déontologie qui a déjà été épinglée à plusieurs reprises en Afrique.

Pour Nathalie Yamb, les Africains ne devraient plus perdre leurs temps à commenter les publications de RFI, au risque d’y discuter avec une «  barbouze ou un ancien militaire français à la retraite ».

«  Si vous voulez échanger avec des Français lambdas, intoxiqués ou tenus dans l’ignorance de la réalité de la désinformation des médias qu’ils regardent, écoutent et suivent, allez commenter sur des publications de RTL, France Info, Le Parisien, BFM TV, TF1, Sud Radio, France Culture, Marianne, l’Obs, Le Point etc. ».

Pour Nathalie YAMB, ces médias seraient suivis par les Français contrairement à RFI, France24, TV5 Monde, qui seraient des outils de propagande de la France politique en Afrique.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille