spot_img

MINISTÈRE DE LA SANTÉ : 4 000 AGENTS FANTÔMES

Conviés par le ministre de la Santé, Max Limoukou, en vue de trouver une solution à la grève des personnels de santé qui affecte certains hôpitaux publics, les partenaires sociaux ont été informés que 4 000 agents de leur département ministériel sont fictifs.

4 000, c’est le nombre d’agents fictifs qui bloquent le paiement de la Prime d’incitation à la performance (PIP) du deuxième trimestre de 2015 due aux personnels du secteur de la Santé au Gabon. Malgré la bonne volonté du gouvernement, les mauvaises habitudes des agents de la Santé paralysent le processus de paiement de cette PIP. Serghes Mickala Moundounga, le secrétaire général du syndicat national des personnels de la santé (Synaps), n’a pas pu cacher cette supercherie. « On pensait que le secrétaire général venait nous fixer des délais, et puis permettre à ce qu’on aille communiquer avec nos bases, mais finalement ses services viennent nous poser un problème de listes dans lesquels ils nous disent qu’il y a 4 000 agents qui n’ont pas d’identifiants et pour lesquels ils ont du mal à éditer les bons de caisse ».

A cause de ces faux agents du secteur de la Santé, qui veulent percevoir indûment l’argent public, les bons de caisse ne sortiront pas si vite des caisses de l’Etat. Il faudra d’abord extraire le bon grain de l’ivraie.

Il y a presque 10 mois, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale, avait pris plusieurs mesures en vue de maîtriser les dépenses publiques et réduire le gaspillage de l’argent public.

Pamphil EBO

sabrina
sabrina
Community manager chez medias241
Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille