NATIONS UNIES : LE GABON RÉAFFIRME SON ENGAGEMENT À GARANTIR LES DROITS DE L’HOMME

Le ministre de la Justice, Erline Antonela Ndembet Damas a pris part ce 24 février 2021 à la 46e Session du conseil des droits de l’homme. A cet effet, le membre du gouvernement a réaffirmé l’engagement « ferme » du Gabon à garantir de manière effective les droits de l’Homme et les Libertés Fondamentales.

Élu le 20 octobre dernier au Conseil des Droits de l’Homme pour trois ans, le Gabon a participé ce jour à la 46e session de l’institution.

S’exprimant au nom du président de la République Ali Bongo Ondimba, le ministre de la Justice a réitéré l’engagement du pays à renforcer les efforts de promotion et d’accompagnement de toutes les initiatives en faveur des droits de l’homme, au niveau national et au niveau international.

Un engagement qui s’est traduit par la mise en place au niveau national de plusieurs dispositions.


« Ces mesures, inscrites dans le cadre de la réalisation des recommandations des mécanismes des droits de l’Homme et constituant les axes prioritaires du mandat du Gabon au sein du Conseil des droits de l’Homme portent essentiellement sur : la protection des groupes vulnérables, particulièrement les enfants, les femmes, les détenus et la garantie d’une meilleure santé pour l’ensemble de la population », a indiqué le membre du gouvernement.

Par ailleurs, dans le cadre du suivi de la Conférence de Beijing, qui consacre l’égalité des sexes et l’autonomisation de la femme, le ministre de la Justice a affirmé qu’une stratégie de promotion des droits de la femme et de réduction des inégalités homme- femmes a été élaborée en 2020.

« Ladite stratégie s’articule autour de trente-trois (33) mesures à mettre en œuvre sur une période de trois ans, pour l’amélioration des droits de la femme et en faveur de leur émancipation véritable, notamment dans les domaines de la santé, du droit de la famille, de l’éducation, de l’économie et de la politique ».

Autant de dispositions adoptées par le gouvernement gabonais en vue de garantir tous les droits humains à l’ensemble des citoyens au niveau national conformément aux recommandations des mécanismes des droits de l’homme et constituant les axes prioritaires du mandat du Gabon.

Raïssa Moubecka

Livraison
Urban FM