spot_img

«Okoumé Capital»: Aider les PME à avoir une place de choix sur le marché gabonais.

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)-Avec un capital-investissement de 20 Milliards FCFA dédiée au financement de l’entreprenariat au Gabon et au développement des PME et startups disposant d’un fort potentiel de croissance à l’échelle nationale et internationale,  «Okoumé Capital», créée le 13 Mars 2018 par le Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques (FGIS), rentre désormais dans sa phase active.

«Le FGIS a mis un point d’honneur à offrir aux PME gabonaises la solution de financement et de développement la plus complète possible. C’est un honneur de pouvoir participer, via la création de cette structure (…) pour aider les PME à avoir une place de choix sur le marché gabonais et à participer à une croissance plus forte et durable pour le Gabon», expliquait il y a quelques semaines Serge Thierry Mickoto, l’administrateur directeur général du FGIS.

Outre la rencontre avec la presse il y a quelques jours, son Directeur Général, a entreprit une série de rencontres à destination des entrepreneurs et porteurs de projets gabonais pour mieux expliquer les tenants te les aboutissants dudit fonds.

«La particularité d’Okoumé-capital est qu’elle se résume en une prise de participations, souvent minoritaire pour une période déterminée, dans des entreprises en quête de financement. C’est à travers cette approche participative et parfois d’accompagnement, qu’elle répond aux besoins de croissance des entreprises. Car, les capitaux apportés permettent à celles-ci, d’investir et de conquérir de nouveaux marchés », a indiqué Edgard Mfouba,  le directeur général d’Okoumé-capital.

Selon un communiqué de presse de la société, « Okoume Capital interviendra dans le développement de ces structures sous forme de prises de participation de titres en garantissant la pérennité des entreprises existantes et des porteurs de projets et en participant à la formation d’une classe d’entrepreneurs gabonais efficaces ».

Ces prises de participations se feront par la mise à disposition du capital initial ou par l’augmentation du capital sous forme d’apport en fonds propres ou en quasi-fonds propres sur une période maximale de 5 ans.

«Okoumé capital » se décline en quatre segments : le capital-risque, au moment de la création et pour le financement de son amorçage ; le capital-développement,  pour des entreprises en pleine croissance qui nécessitent la consolidation de leur structure pour développer de nouveaux produits ou services ; le capital-transmission, lors de l’acquisition ou de la transmission voire la cession d’entreprises et enfin, le capital-retournement pour restructurer les entreprises en difficulté », a précise le Directeur Général.

Aussi, la structure dresse son activité en conformité avec la «vision» du ministère de l’Economie. Les participations réalisées dans le cadre de ses opérations doivent obligatoirement faire l’objet d’une convention conclue avec la société bénéficiaire de l’investissement, fixant les droits et les obligations de chacun, tandis que les participations de la société de capital investissement opèrent sa sortie de la participation par la création prioritaire des parts aux actionnaires de la société.

«Okoumé capital » a comme mission principales : ‘’développer un tissu d’entreprises créatrices de richesses, de contribuer fortement à l’essor économique du pays ; d’accroitre les compétences et savoir-des entreprises pour faciliter le transfert de technologies et l’attraction d’autres investisseurs, d’encourager et de soutenir les Gabonais dans la réalisation, le redéveloppent et l’expansion de leurs projets’’.

Concrètement, Okoumé Capital déploiera des financements sous forme de prise de participation de titres au sein de l’entreprise porteuse de projets. Ces prises de participations se feront par mise à disposition du capital initial ou par l’augmentation du capital sous forme d’apport en fonds propres ou quasi-fonds propres sur une période maximale de cinq ans. L’apport en capital s’accompagnera d’une stratégie de gestion active de l’entreprise pour garantir l’efficience du capital investit et le partage des connaissances avec l’équipe dirigeante.

«Okoumé Capital s’attèlera à développer un modèle d’investissement et de développement inclusif de tous les acteurs du segment PME qu’il s’agisse des banques, des incubateurs, des cabinets comptables et juridiques, ou encore des business angels pour leur donner l’environnement le plus sécurisant possible et permettre leur développement optimal», a expliqué Edgard Mfouba, le directeur général d’Okoumé Capital.

Okoumé Capital est détenue par un actionnaire unique, l’Etat gabonais.

 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille