9 ans d’Ali Bongo Ondimba au pouvoir : Mavioga pense déjà à un 3e mandat !

9 ans d’Ali Bongo Ondimba au pouvoir : Mavioga pense déjà à un 3e mandat !

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)-Le Secrétaire Général Exécutif du Bloc Démocratique Chrétien (BDC), Guy Christian Mavioga a célébré les neuf(9) ans d’Ali Bongo Ondimba au pouvoir autour d’un cocktail  de presse ce jour.

 « 9 ans de parcours de combattant pour la recherche de la construction d’un Gabon  émergent à l’horizon 2025, dans un Avenir en Confiance », pour le président du BDC.

Pour se souhaiter un joyeux anniversaire à la majorité d’hier et d’aujourd’hui, Guy Christian Mavioga a rappelé à ses « amis » de la majorité pour l’émergence qu’ils ont promis aux gabonais «une meilleure gestion des finances publiques ; une meilleure redistribution de la richesse et des responsabilités dans la conduite des affaires publiques ;  une justice pour tous ».

Insidieusement, Guy Christian Mavioga dit, « pour que le Gabon devienne un pays émergent en 2025, il faut qu’Ali Bongo Ondimba entame un troisième mandat à partir de 2023 ».

« Naturellement, si nous parlons de 2025, c’est que nous sommes conscients qu’il nous faut au moins 3 mandats aux commandes du pays afin de réaliser ce beau rêve », a-t-il martelé.

Estimant qu’en neuf (9) ans, le Gabon et les Gabonais ont connus des hauts et des bas qui ne laissent personne indifférent, avec « des turpitudes des gouvernements incompétents qui se sont succédé depuis ces dernières années », il rappelle surtout au président de la République de « ne pas oublier » les promesses faites aux gabonais.

« Certes, on note des avancées significatives mais ayons le courage de dire que nous sommes encore très loin des objectifs, 2025 est proche(…). Le temps ne nous appartient pas, même si nous nous sommes donnés 23 ans environ, 23 ans pour construire un Gabon Nouveau et émergent. Nous avons déjà 9 ans au pouvoir et nous devons rattraper le temps qui ne se rattrape jamais, telle l’image d’Achille et de la tortue. », a lancé Secrétaire Général Exécutif du BDC.

Changer radicalement pour le bien de tous.

Guy Christian Mavioga indique que « mettre le Gabon debout est encore possible ». Seulement, pour y arriver, la 9ème année du pouvoir d’Ali Bongo doit servir de catalyseur «  pour marcher vers l’émergence. Pour lui, plus qu’un numéro, le chiffre 9 représente le « symbole » d’un aboutissement.

«Dans la conception judéo-chrétienne, avec le chiffre 9, un cycle s’achève pour laisser place à un nouveau. C’est un accomplissement voulu, exigé par la volonté divine. Ainsi, seule la vraie foi donne accès à la connaissance et permet d’accéder au degré supérieur. En cela, 9 est un chiffre sacré. D’ailleurs, en mathématiques, il est un carré parfait, il est le symbole de l’idéal, du savoir, du spirituel, de l’altruisme, du dévouement et de la générosité. », dit-il.

Membre de la majorité républicaine pour l’émergence, le Bloc démocratique Chrétien (BDC) a prit part aux législatives en cours.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.