ABANDONNÉE PAR L’EUROPE, L’ITALIE REÇOIT L’AIDE DES « DICTATURES » CHINOISE, CUBAINE, ET VÉNÉZUÉLIENNE

Russie, Chine, Cuba, Venezuela, quatre pays régulièrement pointés du doigt par l’Europe comme des dictatures sont aujourd’hui au chevet de l’Italie alors que les alliés européens de l’Italie en tête desquels la France, et l’Allemagne sont planqués derrières leurs masques de chirurgiens.

Les quatre pays ont décidé de manière bilatérale d’envoyer du matériel et des spécialistes en Italie, une solidarité saluée par le peuple italien comme le prouve ce standing ovation dans un aéroport à l’arrivée des médecins cubains en Italie. Ces médecins sont réputés pour avoir lutté contre le virus Ebola. Idem pour la Russie, la Chine et le Venezuela qui envoient depuis la fin de semaine dernière, des spécialistes, des équipements pour venir en aide à l’Italie.

Pendant ce temps, l’Europe fait la sourde d’oreilles, chacun des 27 pays ayant décidé de gérer la crise à son niveau, ou de profiter de la détresse des autres. Les autorités de la République Tchèque n’ont par exemple pas hésité à voler 650 000 masques envoyés par la Chine à l’Italie. Un fait divers à peine croyable entre deux pays européens dont l’un fait face à une crise sanitaire qui a déjà causé plus de 3000 morts avec un pic à 700 morts en 24 heures.

Une honte pour l’Europe donneuse de leçon quand il s’agit de l’Afrique. Une honte pour un modèle de cohésion qu’un petit virus est entrain de remettre en question.
Un geste qui restera à jamais dans l’histoire de l’Italie, les survivants du coronavirus auront la mission de ne pas oublier ceux qu’ils ont vu à leur côté quand tout allait mal.

L’abandon de l’Italie par l’Europe a fait sortir Maurizio Massari, l’ambassadeur italien auprès de l’Union Européenne, de ses gonds après qu’aucun pays européen n’ait répondu à l’appel au secours de son pays pour contenir l’épidémie de coronavirus. « Pas un seul pays de l’UE n’a répondu à l’appel de la Commission. Seule la Chine a répondu de manière bilatérale », a écrit M. Massari.

Chose curieuse, dans le même temps, l’Union Européenne va apporter son aide financière au…Gabon à travers l’OMS. Tel que cela a été indiqué dans « La réponse de l’Union Européenne au Gabon au COVID-19» un communiqué de la représentation de l’Union européenne au Gabon rendu public ce vendredi 20 mars 2020.

Ce financement de près de 200 milliards serait-il un de ces nombreux prêts déguisés en donation, que les pays africains doivent toujours rembourser d’une manière ou d’une autre ? L’avenir le dira.

Leave a Reply

Your email address will not be published.