ALI BONGO ONDIMBA PRÉSENT AU SOMMET DES CHEFS D’ÉTAT AFRICAINS CE 29 AVRIL

Le président de la République Ali Bongo Ondimba, a annoncé, sur ses comptes Twitter et Facebook, avoir participé ce mercredi 29 avril 2020, à un Sommet des chefs d’État de l’Union africaine axé sur la riposte du continent contre le covid-19. Un Sommet de haut niveau qui s’est déroulé, Covid-19 oblige, par visioconférence.

” J’ai pris part ce mercredi 29 avril, avec les chefs d’État et de gouvernement membres de l’Union africaine, ainsi que les présidents des communautés économiques régionales, à une réunion en visioconférence consacrée à la riposte face au covid-19 ”, a écrit le président gabonais.

Le président gabonais, par ailleurs président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), et les chefs d’État du continent ont fait un point sur la riposte contre la pandémie du coronavirus et harmonisé les outils pour limiter  les effets négatifs liés à cette crise sanitaire. Pour le numéro un gabonais, pour qu’elle soit efficace, cette riposte ” doit être massive, mais également coordonnée à l’échelle du continent ”.

Sachant que l’union fait la force,  le président gabonais, à nouveau très présent sur la scène internationale, a appelé les dirigeants du continent à la solidarité mutuelle, pour donner plus d’impact à leur riposte au Covid-19. ” Pour combattre ce virus et atténuer ses effets, sur le plan sanitaire comme social et économique, nous devons être solidaires ”.

Lundi 27 avril 2020, le gouvernement gabonais a annoncé avoir consacré 407 milliards de FCFA, pour les mesures de résilience économique et  sociale, destinée notamment au renforcement du système de santé, au renforcement de la protection sociale des populations et à la stabilité macroéconomique et financière pour soutenir le secteur privé et maintenir les emplois, à l’approvisionnement en produits pharmaceutiques et produits de première nécessité.

Le Chef de l’État a crée à titre personnel, un Fonds spécial de 2,1 milliards de FCFA pour assurer gratuitement pendant 6 mois, les soins médicaux des Gabonais économiquement faibles, à travers la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS).

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.