ALI BONGO VA TRÈS PROCHAINEMENT NOMMER UN VICE-PRÉSIDENT

Depuis l’éjection de Pierre-Claver Maganga-Moussavou en 2019, du poste de Vice-Président de la République Gabonaise, le poste est resté vacant. Dans une interview accordée à l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a confié que «la question sera réglée dans les plus brefs délais. »

Le poste de vice-président a été restauré au Gabon en 1997 comme un poste désigné par le président de la République gabonaise. Le vice-président est depuis lors une sorte de président adjoint, mais pas le successeur constitutionnel du président en cas de vacance du pouvoir. Le président du Parti Démocratique Socialiste (PSD), Pierre-Claver Maganga-Moussavou a été le dernier à occuper la fonction. Débarqué de cette fonction en 2019, suite au scandale dit du KavazingoGate, le poste est depuis resté sans occupant.

Pierre Claver Maganga Moussavou, l’ex-vice-président, n’a toujours pas de successeur. Envisagez-vous de le remplacer? A demandé Jeune Afrique à Ali Bongo Ondimba. A cette question le chef de l’exécutif gabonais a répondu « La question sera réglée dans les plus brefs délais. J’ai actuellement à l’étude plusieurs profils. Mon choix sera connu rapidement»

Ce sujet refait toujours surface lorsque les férus de politique gabonais se retrouvent. Au cours de son premier septennat, le chef de l’Etat avait composé sans un second. Une décision qui avait été interprétée comme une volonté de rupture. Ce n’est qu’au sortir du dialogue politique d’Angondjé en 2017, qu’Ali Bongo Ondimba avait nommé à ce poste Pierre-Claver Maganga-Moussavou. La question reste désormais, qui pour lui succéder ?

Freddy MOUSSOUNDA

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x