CEEAC : ALI BONGO ONDIMBA TRANSMET UNE INSTITUTION BOOSTÉE ET INTÉGRÉE

C’est en sa qualité de Président de la CEEAC qu’Ali Bongo Ondimba, a présidé la 17e session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale, ce jeudi 30 juillet 2020.

L’occasion pour le Chef de l’Etat Gabonais d’adresser ses félicitations à ses homologues présidents. Ces derniers mois, la CEEAC a adopté une réforme audacieuse et historique, qui fait de la Commission de la CEEAC. « Une innovation qui permettra à notre organisation sous-régionale de gagner en intégration et en efficacité au service de nos populations. » a déclaré Ali Bongo Ondimba.

L’objectif global de la réforme de la CEEAC était de procéder à la refonte de l’architecture institutionnelle et organisationnelle de la CEEAC afin d’assurer une meilleure répartition des rôles et des responsabilités entre les Organes politiques et techniques de la Communauté, dans le but de réaliser un saut qualitatif majeur dans la gouvernance des Institutions, Organes et Organismes Spécialisés de la Communauté.

Sous sa présidence, le sommet du 18 décembre 2019 avait consacré la volonté des Chefs d’Etat à booster l’intégration en Afrique centrale. C’est chose faite. Le chef de l’Etat Gabonais laisse la présidence d’une institution revigorée à son homologue congolais, le Président Denis Sassou Nguesso.

Leave a Reply

Your email address will not be published.