CES MINISTRES GABONAIS AU RÈGNE LES PLUS ÉPHÉMÈRES

Certains ministres durent au gouvernement, tandis que d’autres font des passages éclairs. Revenons sur ces ministres dont la mission au sein du gouvernement n’aura été que de courte durée.

Nommé ministre chargé du Suivi de la Stratégie des Investissements Humains et des Objectifs de Développement Durable, le 7 novembre 2019, Brice Laccruche Alihanga a été limogé le 2 décembre 2019.

Nina Abouna aura duré 59 jours à son poste. Ministre déléguée auprès du Ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, Chargé du plan Climat et du Plan d’Affectation des Terres à partir du 4 octobre 2019, elle a été effacée du tableau gouvernemental, le 2 décembre 2019.

Le schéma est identique pour Justine Lekogho, ex-Ministre Déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et des Solidarités Nationales, chargée du Suivi des réformes économiques, des relations avec les institutions financières et de l’Optimisation des Régimes Spéciaux Privilégiés. Nommée le 4 octobre 2019, elle est partie du gouvernement le 2 décembre 2019.

Justin Ndoundangoye a signé pour sa part 59 jours à son poste de Ministre des Transports, de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux Publics. Entre le 4 octobre 2019 et le 7 novembre 2019.

Cette liste ne concerne que les ministres qui ont prêté serment. Depuis février 2019, après la nomination d’un ministre, sa prise de fonction n’est officielle qu’après la prestation de serment.

Leave a Reply

Your email address will not be published.