CONSEIL DES MINISTRES : VERS UN DURCISSEMENT DES MESURES BARRIÈRES ?

La présidence de la République gabonaise a annoncé la tenue ce 22 janvier 2021 d’un conseil des ministres dirigé par le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. Celui-ci intervient quelques jours après le séminaire gouvernemental sur la stratégie du Plan d’accélération de la transformation dont des recommandations fortes et claires ont été données aux membres du gouvernement mais il se tient également dans un contexte marqué par la recrudescence des cas de contaminations au Covid-19. Doit-on s’attendre à un durcissement des mesures barrières contre la covid-19 ? Cela d’autant plus que le spectre d’un possible reconfinement plane sur le pays au regard de la courbe ascendante de cas positifs depuis plusieurs semaines.

Si les ministres de la Santé et de l’Intérieur avertissaient précédemment d’un possible reconfinement face à la propagation du virus, les données de ces deux dernières semaines semblent confirmer cette hypothèse. En effet, le taux de contamination en perpétuel hausse au Gabon pourrait aboutir sur un durcissement des mesures ce 22 janvier à l’issue du Conseil des ministres afin d’inverser la tendance. Face à ce schéma, les populations sont-elles prêtes à un nouveau confinement ? ou encore à de nouvelles restrictions au regard des difficultés observées lors du premier confinement.

Néanmoins, il est clair, les conclusions du Conseil des ministres de ce jour sont très attendues aussi bien sur le plan sanitaire avec de nouvelles restrictions de lutte contre le coronavirus mais également sur la nouvelle dynamique de l’action gouvernementale, notamment sur la transformation de l’économie et l’obligation de rendement désormais attaché à la fonction de ministre, prôné par le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba .

Raïssa Moubecka

Leave a Reply

Your email address will not be published.