COVID-19 : LES MINISTRES BALONDZI ET LIMOUKOU  FONT LE POINT  DE LA PHASE 1 D’ALLÈGEMENT DES MESURES RESTRICTIVES

A l’occasion de la conférence de presse sur la phase 1 d’allégement des mesures restrictives, tenue ce 9 juillet 2020, par les ministres des Transports, Léon Armel Balondzi et de la Santé Max Limoukou, les mesures d’allègement ont été confirmées au regard de l’évolution de l’épidémie. L’état d’urgence sanitaire est donc toujours de mise. Les voyageurs au départ d’une localité du Gabon, déclarée à risques sont soumis à l’obligation de présenter un test de négativité à la covid-19. La compagnie qui, de son côté, transportera un passager non conforme sera condamnée à des sanctions administratives et devra ramener à ses frais le passager non conforme jusqu’à son point d’embarquement.

Le gouvernement a confirmé sa position sur l’assouplissement progressif des mesures de restriction sanitaire. Des mesures motivées par la nécessité de concilier l’urgence sanitaire avec les impératifs économiques et la paix sociale. La reprise des vols domestiques et des vols internationaux à raison deux vols par semaine, et par compagnie aérienne, a été confirmée. Les passagers internationaux arrivant au Gabon, restent tenus de présenter un résultat négatif à un test de la covid-19 effectué 5 jours au plus, avant la date de l’embarquement dans le pays d’origine auprès d’un centre agrée par les autorités sanitaires de ce pays. Ils doivent par la suite se soumettre à un test de la covid-19 dès leur embarquement à un aéroport du Gabon, et demeurer en auto-isolement dans leurs domiciles, jusqu’à la communication des résultats de leurs tests. Les non-résidents seront placés en isolement dans un lieu défini par les autorités compétentes. Les voyageurs au départ des villes gabonaises déclarées à risque élevé par les autorités de gestion de la covid-19 sont soumis à l’obligation de présenter la preuve d’un résultat négatif effectué 5 jours au plus avant.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.