DÉMOCRATIE NOUVELLE S’OPPOSE À  UN DEUXIÈME DIALOGUE

Le parti de l”ancien coordinateur de la campagne de Jean Ping  souhaite simplement l’application des résolutions des assises d’Angondjé. Une position qui tranche avec l’appel au dialogue lancé par un groupe de religieux.

« Nous à DN, nous ne voyons ni l’opportunité, ni les raisons de convoquer un autre Dialogue alors que celui d’Angondjé a abordé tous les aspects qui sont de nature à maintenir le pays dans la stabilité », a expliqué le porte-parole de DN, dans une interview publiée chez le confrère de l’Union.

Jonathan Ndoutoume Ngome, ne voit pas en quoi un nouveau Dialogue est opportun. Celui d’Angondjé étant encore d’actualité. « Toutes les mesures dans ce sens ont été proposées dans les résolutions ayant sanctionné le Dialogue d’Angondjé et qu’il faut simplement les appliquer dans leur intégralité ».

DN n’est pas contre la réconciliation nationale. Mais « l’idée d’un deuxième Dialogue », apparaît comme une parodie aux yeux des hiérarques de ce parti de l’opposition républicaine et progressiste.


Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.