DIPLOMATIE : ALI BONGO ONDIMBA EXIGE LE RESPECT MUTUEL

En recevant ce lundi 18 octobre 2021, les lettres de créance de trois nouveaux ambassadeurs accrédités dans notre pays, le président de la République a rappelé l’exigence du respect mutuel dans les relations bilatérales.

« J’ai reçu ce 18/10 les lettres de créance de 3 nouveaux ambassadeurs : celles de M. José Marcos Nogueira Viana (Brésil), M. Alexis Lamek (France) & M. Ram Karan Verma (Inde).

Avec chacun de ces pays, le Gabon entend bâtir des relations constructives fondées sur le respect mutuel. » a déclaré le président de la République du Gabon à la sortie des audiences qu’il a accordé aux trois nouveaux diplomates accrédités au Gabon.

Un respect mutuel entre Etats souverains qui reste la voie privilégiée pour l’entretien d’excellentes relations entre Etats, comme le rappelait en septembre 2012, à La Tribune des nations unies, Yang Jiechi ministre chinois des affaires étrangères.

« Le respect mutuel et l’égalité sont des principes fondamentaux dans les relations internationales. Tous les pays, grands ou petits, puissants ou faibles, riches ou pauvres, sont membres égaux de la communauté internationale », avait déclaré le diplomate chinois lors d’un débat général de la 67e session de l’Assemblée Général. Avant de rajouter que « Respecter la souveraineté, les intérêts vitaux, ainsi que le choix de système social et de voie de développement de chacun est une règle fondamentale régissant les relations entre Etats »

Une exigence rappelée par Ali Bongo à ses hôtes du jour.