Gabon: Frédéric Massavala à l’air libre

Frédéric Massavala a été libéré, le 6 juin 2019, après 20 mois d’incarcération à la prison centrale de Libreville.
 
Après 20 mois d’incarcération à la prison centrale de Libreville, Frédéric Massavala a retrouvé les délices de la liberté. «L’épreuve fut longue et pénible, pendant la période de détention de mon époux. Mais aujourd’hui, par la grâce de Dieu, nous avons remporté la victoire, et c’est la victoire de tout le peuple gabonais», s’est réjouie Charlotte Massavala.


Il avait été incarcéré pour incitation à un attroupement non armé et instigation aux actes ou manœuvres de nature à provoquer des troubles et des manifestations contre l’autorité de l’État.
Condamné en première instance à 5 ans de prison, assortie de 3 années de sursis et d’une amende de 600 000 francs CFA.


Frédéric Massavala a comparu en appel le 16 mai dernier. Le ministère public avait fortement contesté cet appel.
Après délibération, la Cour d’appel de Libreville  a «ordonné en conséquence, la main levée du mandat de dépôt décerné à son encontre le 8 septembre 2017 s’il n’est détenu pour autre cause».
Une décision qui a permis à L’ancien ministre et proche de Jean Ping de recouvrer les joies de la liberté.


Rhona Charline M’WENKONDET

Leave a Reply

Your email address will not be published.