GABON – LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : L’INSTITUT DE TONY BLAIR COMME SOLUTION ?

Le Gabon veut s’offrir les services du Tony Blair Institute for Global Change (TBIGC), la structure qui s’occupe des activités de conseil l’ancien premier ministre britannique, Tony Blair, particulièrement en Afrique. L’objectif pour le Gabon en sollicitant cet institut public-privé, est d’obtenir de l’aide afin de reformer la haute administration du pays, rapporte le site Africaintelligence.

Ces derniers mois au Gabon, ont été marqués par plusieurs scandales financiers. Plusieurs personnalités ont de ce fait été épinglées par l’opération scorpion. Au regard de toutes les dérives observées dans la gestion de certaines institutions du pays, le Gabon a par l’entremise du coordonnateur des affaires présidentielles, Noureddin Bongo Valentin, révèle le site Africaintelligence, sollicité le TBICG. Organisation charitable et financée par des fondations, les Etats-Unis et plusieurs autres pays dont les pays africains qui bénéficient de ses services, le TBICG permet le fonctionnement hybride entre le public et le privé.

L’institut de Tony Blair parviendra-t-il à résoudre le problème du Gabon ?

Le TBICG a déjà fait ses preuves dans plusieurs pays africains entre autres, le Togo, la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Ghana. Dans le premier cité, il a mis en place une unité de suivi des grands projets à la présidence. En Côte d’Ivoire, il a organisé plusieurs missions pour le compte d’entreprises britanniques. De quoi donner de l’espoir pour le cas du Gabon. Les failles de gestion constatées dans les institutions gabonaises, avaient remis en cause le rôle de surveillance et de régulation des organes établis à cet effet. L’efficacité de la Commission Nationale de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite (CNLECI) et la Cour des comptes, censées avoir un œil sur la gestion des biens publics avait été questionnée. L’action du TBICG pourrait être l’une des potions magiques pour venir à bout de la corruption.

Solange TAMO

Leave a Reply

Your email address will not be published.