LES SÉNATEURS  FIXENT  LES ATTRIBUTIONS DE TRANS’URB

Nouvelle vitrine du transport en commun public au Gabon, la société Trans’Urb, se fait de plus en plus une place dans le pays. Le ministre des Transports, Armel Bounda Balondzi, a soumis aux vénérables sénateurs pour examen et adoption, le projet de loi portant ratification de l’ordonnance portant création, attribution et organisation de la Société des transports urbains la création de Transurb. Cette société va désormais fonctionner sur la base d’un cadre juridique solide.

Armel Bounda Balondzi, tient à mettre la société Transurb sur de bons rails. Il a pris soin de soumettre les dispositions juridiques relatives à la création, aux attributions et à l’organisation de cette société à l’appréciation des sénateurs. Le ministre a balayé du revers de main les inquiétudes sur la coexistence entre trois sociétés de transports publics en commun, Trans’Urb, Trans-Akanda et la Société gabonaise de transport (Sogatra). Elle constitue plutôt un atout dans la satisfaction des besoins des usagers. La création de Trans’urb précisément « vise à répondre aux défis générés d’une part par la densité et le rythme soutenu de croissance des populations dans nos villes et d’autre part par la carence des services de transport en commun », a soutenu le ministre.

Le ministre Léon Armel Bounda Balonzi, a procédé le 4 avril 2020 au lancement des activités de Trans’Urb, La compagnie qui a démarré ses activités avec une trentaine de bus mettra progressivement en service 285 bus, dont 185 de type Coaster, dans les communes de Libreville, d’Akanda et d’Owendo.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.