MAX LIMOUKOU ET SÉVERIN ANGUILÉ SOUS LE REGARD DE LA CNLCEI

Les membres de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite ont auditionné ce 25 juin 2020, le ministre de la Santé Max Limoukou, et le directeur général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS), Séverin Anguilé. Le premier s’est expliqué sur la gestion administrative de la pandémie de la covid-19. Le second a exposé sur la gratuité des soins décidée par le président Ali Bongo Ondimba, à travers  un fonds personnel doté de 2,1 milliards de FCFA.

6ème ministre à être entendu par la CNLCEI, Max Limoukou, depuis le 4 juin 2020, le Dr Max Limoukou a édifié l’assistance sur la situation épidémiologique, la gestion des malades dans les structures sanitaires, et sur la fréquence des résultats. Il a expliqué que les premiers prélèvements étaient envoyés à Franceville et à Lambaréné, deux villes éloignées de Libreville. Ce qui occasionnait des retards angoissants dans la délivrance des résultats. Les nouveaux laboratoires qui ont vu le jour à Libreville ont réglé le problème. Il s’est aussi félicité du ralentissement de la covid-19 au Gabon. « Aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre, au point que nous pouvons rendre disponibles les résultats entre 24 et 48 heures. Avant, nous avons eu des pics de 200, 400 cas déclarés positifs par jour. Là, nous sommes à une centaine de cas par jour, la tendance est à la baisse. Il faut du temps pour qu’on aille en dessous de 100 contaminations par jour », a soutenu le ministre.

Le directeur général de la CNAMGS a quant à lui souligné que 340 millions de FCFA ont déjà été sortis du fonds personnel du Chef de l’Etat en faveur des Gabonais Economiquement Faibles (GEF), pour leurs consultations, leurs soins de santé, leurs hospitalisations et le paiement de leurs médicaments aussi bien à Libreville qu’à l’intérieur du pays. Débutée le 27 avril,  la mesure s’étendra jusqu’au 27 septembre 2020.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.