ONU : ALI BONGO ONDIMBA APPELLE À LA STABILISATION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES

A l’occasion de la commémoration ce 21 septembre 2020, du 75eme anniversaire de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Ali Bongo Ondimba, a invité l’ONU à veiller à la nécessaire stabilisation des cours des matières premières qui sont soumises ces derniers temps à une spéculation excessive. Cette dernière qui est devenue une source d’instabilité difficilement compatible avec la prévisibilité des ressources mobilisables des pays en voie de développement.

Le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a invité les Nations unies redéfinir les missions assignées aux institutions de Breton Woods, ainsi afin d’en faire de véritables moteurs de développement, et de la croissance mondiale. « Ces réformes sont indispensables pour un ordre international plus juste prônant au mieux les intérêts de tous, car elles impactent la réalisation de plusieurs objectifs de développement durable ».

Le numéro un gabonais a ainsi appelé les Nations unies à une prise de conscience face à la volatilité des cours des matières premières. « Les Nations unies doivent être ainsi la réponse de l’humanité contre la fatalité et l’injustice. L’exigence d’actions pour un système multilatéral plus juste et plus équitable a pour corollaire la nécessaire stabilisation des cours des matières premières qui sont soumises à une spéculation excessive », a indiqué Ali Bongo Ondimba. Cette spéculation excessive est source d’une instabilité difficilement compatible avec la prévisibilité des ressources mobilisables dont les pays ont tant besoin pour se développer. Le président gabonais a estimé qu’une justice plus équitable consisterait à rétribuer les pays qui disposent de matières premières le juste prix de leurs ressources naturelles.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat