Paul Kagame en visite de travail et d’amitié à Libreville

Le Président de la République Ali Bongo Ondimba a reçu ce lundi 10 juin 2019, à Libreville, son homologue Rwandais Paul Kagame pour une visite de travail et d’amitié au Gabon. Une rencontre importante et nécessaire pour les deux hommes d’Etats.

Après que le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba avait déjà été représenté à Kigali par le ministre d’Etat, ministre de la Justice, et des Droits Humains, Garde des Sceaux, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou à la commémoration du 25ème anniversaire du génocide rwandais, la visite ce 10 juin de Paul Kagame, président de la République rwandaise, affirme sans ambiguïté aucune, que les relations entre Libreville et Kigali, se portent bien.
“Premièrement, je suis heureux d’être ici au Gabon dans le but de renforcer notre relation bilatérale entre le Rwanda et le Gabon. En même temps, c’est l’opportunité pour moi de rendre visite à mon ami et collègue le président Bongo qui ne se sentait pas bien pendant un moment et je suis heureux de constater qu’il y a une amélioration significative de son état de santé qui lui permet de pouvoir reprendre ses activités, de reprendre ses responsabilités qui lui ont été confiées. Et comme vous le savez, il est de coutume en Afrique de se fréquenter dans les bons et les pires moments”, a précisé Paul Kagame, à la sortie de son entretien avec Ali Bongo Ondimba.
De mémoire, le Gabon a signé l’Accord portant création de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECA) au Sommet Extraordinaire de l’Union Africaine qui s’est tenu à Kigali en 2018, et qui entrera en vigueur en juillet 2019, au Niger, lors du prochain sommet de cette organisation. “Les points que nous avons abordés était surtout le commerce, l’intégration régionale et continentale afin de combiner un certain nombre de choses notamment l’intégration économique pour que ceci soit bénéfique au continent tout entier”, a déclaré Paul Kagame.


Le président rwandais a ajouté que “nous avons vu des progrès significatifs depuis l’inauguration de la zone de Libre-échange continentale. Nous avons déjà atteint le quorum et nous continuons de constater beaucoup d’intérêt de la part des autres pays, qui hésitent encore, pas parce qu’ils ne sont pas intéressés, mais juste qu’ils ne voient pas encore la nécessité de l’intégrer maintenant, peut être qu’ils font face à certaines difficultés auxquelles ils voudraient prêter attention avant de pouvoir nous rejoindre.”
Sur la question de l’insécurité sur le continent, au président rwandais de dire “nous constatons beaucoup de progrès à travers l’Afrique. Il y a déjà beaucoup de pays stables et vous avez raison en même temps qu’il de dire qu’il y a encore des pays en proie à des troubles. Certaines situations s’améliorent, d’autres empirent et devant tout ceci, nous avons de nouvelles perspectives dans le but de lutter contre le terrorisme et l’instabilité du continent. La participation du Rwanda est la coopération. Sans elle, nous ne pourrons venir à bout de cet instabilité.”

Le président de la République du Rwanda est le sixième invité de marque en 48 heures à être reçu par le Chef de l’Etat gabonais au lendemain de la cérémonie commémorative marquant le 10ème anniversaire de la disparition de feu Son Excellence Omar Bongo Ondimba.

Un 10ème anniversaire qui a vu la présence du président de la République de Guinée-Équatoriale, de la République du Congo, de la République Togolaise, de la République du Mali et de la République Centrafricaine.

Pierre Rolland

Leave a Reply

Your email address will not be published.