POLITIQUE : KARINE ARISSANI SUSPENDUE DE SES FONCTIONS AU SEIN DU PDG

Le dernier lancé de chaise de Karine Arissani aura été celui de trop, la commission de discipline du Parti démocratique gabonais (PDG) n’a pas vraiment apprécié sa descente musclée, et la bagarre générale qui s’en est suivi au domicile d’un de ses soldats têtus.

La Commission Permanente de Discipline (CPD) du Parti Démocratique Gabonais, reproche par ailleurs à Madame Karine Cécilia ARISSANI épouse NTOUTOUME ONDONG, d’entretenir des collusions avec plusieurs activistes. En effet, plusieurs médias avaient révélé les contacts fréquents entre Karine Arissani et des activistes domiciliés en France, dans le but de nuire à l’image de certains membres du Gouvernement et membres du PDG. Une attitude de « pompier-pyromane » bien connue dans l’écosystème politique de la majorité.

Son « activité récurrente sur les réseaux sociaux » au mépris du devoir de réserve républicain lié à ses fonctions, et les nombreuses agressions physiques dont elle est le commanditaire n’ont pas joué en sa faveur. Dans une vidéo publiée le 18 juillet 2020, sur les réseaux sociaux, vêtue d’un tee-shirt à l’effigie du Distingué Camarade Président Ali BONGO ONDIMBA, Karine Arissani a mené une expédition punitive contre les membres des soldats têtus, un groupuscule dont elle est la fondatrice.

Conformément aux règles internes au Partie démocratique Gabonais, la Commission Permanente de Discipline a décidé de suspendre dame Arissani de ses fonctions de Membre de la Chancellerie des Ordres du Parti (COP).

Leave a Reply

Your email address will not be published.