POLITIQUE: L’ENGAGEMENT HISTORIQUE DU GABON EN RCA SALUE PAR LE PRESIDENT TOUADERA

Le 13 octobre dernier, le Président Touadéra n’a pas manqué d’exprimer la gratitude du peuple centrafricain au peuple et aux autorités gabonaises pour l’engagement de 25 ans au service de la paix en RCA. Une déclaration qui tranche avec l’attitude des autorités onusiennes qui ont suite à des accusations qui restent à prouver, organisée le départ en catastrophe du contingent gabonais en RCA au mépris des règles diplomatiques.

« Quand la vérité éclatera, il y aura un rectificatif et les troupes gabonaises pourront revenir » a par ailleurs déclaré le chef de l’exécutif centrafricain. Pour ce dernier et pour les autorités centrafricaines, les accusations portées contre les troupes gabonaises restent sans fondement au regard du rapport d’enquête préliminaire.

Les autorités centrafricaines ont par ailleurs demandé la coopération de l’ONU dans l’enquête en cours afin de faire la lumière sur ce qui semble être au mieux une horrible méprise envers le Gabon.

Engagé pour la paix en Centrafrique avant même l’arrivée de l’ONU, le Gabon a payé depuis 25 ans, le prix fort au sein de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (minusca) En engagement largement salué par l’Organisation des Nations Unies comme lorsqu’en décembre 2019, le 5ème bataillon de réserve du contingent gabonais de la MINUSCA, fort de 450 casques bleus recevait les félicitations et la médaille des Nations Unies des mains de Mankeur Ndiaye, Représentant spécial du Secrétaire général et chef de la MINUSCA.

Mankeur Ndiaye dont le rôle reste un mystère dans cette cabale contre les troupes gabonaises en RCA.