POLITIQUE: MAGANGA-MOUSSAVOU INVITE INSIDIEUSEMENT LE CHEF DE L’ETAT À LE RÉTABLIR À LA VICE PRÉSIDENCE

« En reprenant en main le pays, qu’il (le chef de l’Etat, ndlr) puisse revenir sur tout ce qui a été pris comme décisions en son nom, pendant qu’il était en souffrance ». Telle a été l’invite faite au président de la République, Ali Bongo Ondimba, par l’ex vice-président de la République, Pierre-Claver Maganga-Moussavou au cours de son discours de présentation de vœux à l’endroit des militants de sa formation politique, le parti social-démocrate (PSD).

Déchu de sa fonction de vice-président de la République, le 21 mai 2019, suite au scandale dit de « Kevazingogate », Pierre-Claver Magaganga-Moussavou semble toujours avoir une relation idyllique avec son ancien poste. Réputé pour ses prises de position virulentes, le natif de Moutassou a depuis mis de l’eau de son vin.

En communiant le week-end écoulé avec sa base, il en a profité pour commenter le dernier discours à la nation du numéro un gabonais. « Le premier de tous les gabonais nous a édifié sur la situation qu’il a traversée. Mais une situation que le peuple gabonais a traversée avec lui. Situation difficile, toutes les circonvolutions que nous avons connues viennent de prendre fin. » a-t-il déclaré.

Très modéré et dans une lucidité comme peu d’acteurs politique de l’opposition peuvent en faire montre, il a rappelé à sa base qu’une seule personne était aux commandes du Gabon. « En reprenant en main le pays, qu’il puisse revenir sur tout ce qui a été pris comme décisions en son nom, pendant qu’il était en souffrance ». A-t-il indiqué, venant ainsi faire taire les spéculations de plusieurs personnalités politiques sur la question.