POLITIQUE : « SERGE MAURICE MABIALA EST UN ÉLÉMENT FRAGILE » EDGAR OWONO

La gueguerre entre Serge Maurice Mabiala, Michel Menga M’Essone d’un coté et Alexandre Barro Chambrier de l’autre ne fait que commencer, et promet déjà une volée d’invective. C’est en tout cas ce que l’on peut croire à l’écoute du dernier communiqué de presse lu par Edgard Owono Ndong, député du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) et fidèle parmi les fidèle d’Alexande Barro Chambrier, l’ancien ministre délégué au Budget d’Omar Bongo.

« En réalité Michel Menga M’Essone et son acolyte Serge Maurice Mabiala qui vient officiellement de le rejoindre sont des éléments en service commandé (..)Serge Maurice Mabiala avait du reste déjà été identifié depuis son élection comme un élément fragile aux ambitions démesurées et égoïstes » Cette violente charge verbale est l’oeuvre d’Edgard Owono Ndong en direct sur les « antennes » de confrèreGabon Media Time.

Pour ce dernier le Rassemblement Héritage et Modernité(RHM) dont Michel Menga M’Essone et Alexandre Barro Chambrier sont les créateurs, a été dissout et s’est mué dans le Rassemblement pour la Patrie et la Modernité dont Alexanbre Barro Chambrier est le Président actuel.

Une lecture des choses que ne partage pas Michel Menga M’Essone qui a été porté à la présidence du RHM lors d’un congrès dit de « clarification » le choix du député Serge Maurice Mabiala de rejoindre Michel Menga M’Essone semble avoir été vécu avec pertes et fracas dans l’entourage du Président Chambrier.

Au RPM d’Alexandre Barro Chambrier, on semble regretter l’opportunisme de Serge Maurice Mabiala. En même temps dans un écosystème où la transhumance politique et retournement de veste ont tellement été normalisé faut-il encore se poser des questions sur la relation entre les postures ponctuelles et les convictions politiques ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.