POLITIQUE : TOUADERA ANNONCÉ À LIBREVILLE APRÈS LE RETRAIT DES TROUPES GABONAISES EN RCA

Le Président Centrafricain est annoncé à Libreville moins d’un mois après le retrait unilatéral et incompréhensif des 450 soldats gabonais de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca) dans son pays. Un retrait des Gabonais qui permet à plusieurs bandes armées de reprendre du service.

Archange Touadéra sera reçu par Ali BongoOndimba, moins d’un mois après le retrait des troupes gabonaises et quelques jours après un premier rapport conjoint ONU et parties gabonaises qui ne confirment pas les nombreuses accusations d’abus sexuel largement relayées par la presse française.

En effet alors même qu’elle avait fait montre d’un silence étonnant lorsque les troupes françaises avaient été accusée d’abus sexuels sur mineurs, preuves à l’appui, la presse mainstream française s’en est donné à cœur joie pour relayer les mêmes accusations contre les militaires gabonais en se passant comme il est de coutume des vérifications d’usage.

Nul doute que les deux Présidents aborderont ce sujet, en effet, l’engagement du Gabon en RCA, vieux de 25 ans et antérieur à l’arrivée de l’ONU en Centrafrique a toujours été salué par les autorités centrafricaines qui ont su trouver au Gabon au soutien sans faille.