ELECTION PRÉSIDENTIELLE : 6 MOIS DE PRÉSENCE SUR LE TERRITOIRE NATIONAL 2 ANS POUR ÊTRE ÉLIGIBLE

Le conseil des ministres tenu le 13 septembre dernier par visioconférence et présidé par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a adopté le projet d’ordonnance portant la loi organique relative au Président de la République. Lequel définit les critères d’éligibilité à la fonction présidentielle. Les postulants devront avoir résidé au moins 6 mois au moins pendant les deux qui précèdent l’élection

Désormais, «sont éligibles à la Présidence de la République tous les gabonais des deux sexes, jouissant de leurs droits civils et politiques et ayant résidé sans discontinuité sur le territoire national au moins six mois chaque année, au cours des deux dernières années précédant l’élection. » Cette ordonnance a été prise en application des dispositions des articles 10, 52 et 78 de la Constitution, la présente ordonnance fixe les conditions d’éligibilité du Président de la République et les incompatibilités avec la fonction de Président de la République.

Une nouveauté inspirée des grandes démocraties telles que les Etats-Unis, pays dans lequel tout postulant à une élection présidentielle doit y résider depuis au moins 14 ans pour être éligible. Ce principe de territorialité suppose que l’occupation de la fonction de président de la République requiert une bonne maîtrise des réalités locales qui permettra aux candidats de bâtir des projets de sociétés en adéquations avec les aspirations des populations.

En adoptant cette ordonnance, le Gabon ne réinvente pas ma roue, mais s’arrime aux standards internationaux. Cette nouvelle disposition s’inscrit dans le cadre de la modernisation des textes engagée par les autorités gabonaises depuis plusieurs mois. Toutefois « La territorialité ainsi indiquée se rapporte également aux Gabonais en poste dans les missions diplomatiques et dans les organisations internationales dont le Gabon est membre. »

Par ailleurs « Le texte énonce également que tout Gabonais bénéficiant d’une autre nationalité ayant exercé des responsabilités politiques ou administratives dans un autre Etat ne peut se porter candidat »

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x