PROTECTION DU LITTORAL : L’UN DES NOMBREUX PROJETS EN DISCUSSION ENTRE LA BEI ET LE GOUVERNEMENT

Le 7 septembre 2020, la Banque européenne d’investissement (BEI) et le gouvernement gabonais ont repris les discussions par visioconférence, relatives aux financements de plusieurs projets, à l’instar de celui concernant la protection du littoral.

« La reprise des échanges avec la BEI témoigne de la volonté du Gabon et de l’Union Européenne de poursuivre leur dialogue de qualité et de confiance. C’est également un signal positif que l’activité économique repart progressivement », a indiqué la ministre Carmen Ndaot.

Cette séance de travail a permis à l’institution financière européenne de présenter les conclusions de sa mission de prospection en terre gabonaise organisée du 10 au 14 février 2020, devant la ministre Carmen Ndaot, qui était accompagné du ministre des Eaux et Forêts, Prof Lee White, et du Haut-Commissaire à l’Environnement, Yannick Ongonwou Sonnet. Etaient aussi présent, Bento Pais, ambassadrice, Cheffe de la délégation de l’Union Européenne au Gabon et Nikolaos Milianitis, Chef de la représentation régionale Afrique centrale de la BEI.

Parmi les projets soumis à la Banque européenne, on note d’une part, la protection du littoral et la gestion des déchets. Choix compréhensible, car, la Banque européenne consacre 25% de ses investissements à la lutte contre le changement climatique. D’autre part, les discussions se sont concentrées sur d’autres secteurs d’activités à savoir : le développement durable des forêts, l’accompagnement financier des projets d’énergie renouvelable, la mise en œuvre des partenariats publics-privés et l’amélioration de l’accès aux financements en particulier pour les PME et les microentreprises.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.