UN 26ème BUREAU DE VOTE PLOMBE LA VICTOIRE DE MABIALA À MOUILA

C’est une joute électorale qui aura tenu toutes ses promesses. En attendant, le duel du second tour des législatives partielles qui fait piaffer tout le monde d’impatience aura bien lieu le 31 août 2019, entre Léon N’Zouba et Serge Mabiala, à Mouila. Ce dernier pour pimenter le tout, a dénoncé une tentative de fraude avec notamment un 26ème bureau de vote qui n’existe pas dans le Centre gabonais des élections (CGE).

Des résultats partiels rendus public dimanche 11 août 2019, par la Commission électorale provinciale de la Ngounié, placent le candidat Serge Mabiala (RHM), largement en avance sur son adversaire. Le candidat du Rassemblement héritage et modernité prétend cependant qu’il a eu une surprise désagréable : l’apparition « d’un 26ème bureau de vote à la lecture des résultats partiels ».

Des résultats aux élections législatives partielles qu’il conteste et qui l’auraient privé d’une majorité absolue au premier tour et d’un fauteuil tout fait à l’Assemblée nationale. « Nous avons épluché tous les procès-verbaux des 25 bureaux de vote. Nous avons été surpris de recevoir les PV d’un 26ème bureau de vote. Comment expliquer cette situation sachant qu’officiellement il y a 25 bureaux. Selon nos chiffres, nous avons obtenu 49,96%. Pourquoi ces chiffres contradictoires ? », s’est interrogé l’homme qui a mis en difficulté l’ancien ministre Léon N’zouba, dans son bastion.

Notons que le député sortant, candidat Parti démocratique gabonais (PDG), Léon N’zouba est en ballotage défavorable avec 30,13% des suffrages (976 voix), derrière Serge-Maurice Mabiala du RHM qui a recueilli 48,29% des suffrages exprimés soit 1564 voix. Léon N’zouba part au second tout avec un déficit de 588 voix.

Rhona Charline M’WENKONDET

Leave a Reply

Your email address will not be published.