UNE NOUVELLE DYNAMIQUE DANS LA GESTION DES BIENS PUBLICS

Le gouvernement veut fluidifier l’organisation du travail et optimiser l’efficacité des services. A cet effet, le conseil des ministres de ce vendredi 31 janvier 2020, a adopté un projet de décret portant sur la réorganisation de la Direction Générale du Budget et des Finances publiques (DGBFIP).

La DGBFIP sera structurée autour de trois types de services notamment, les services d’appui, les services centraux et les services déconcentrés. L’objectif est de mettre en oeuvre, la politique budgétaire et des finances publiques de l’Etat.

“PLUS DE VIGILANCE DANS LA GESTION DES BIENS PUBLICS”

Plusieurs scandales de détournement de fonds et de deniers publics ont secoué le pays ces derniers mois. Ces affaires ont remis en question l’efficacité des organismes censés contrôler la gestion des biens et établissements publics. Le chef de l’Etat Ali Bongo, dans son discours pour le nouvel an, avait affirmé sa volonté de renforcer la gestion et l’évaluation de la dépense publique. A cet effet, la réorganisation de la DGBFIP comprend la mise en place de missions de surveillance financière des établissements publics de l’Etat, conformément aux recommandations des partenaires techniques et financiers.

Une inspection des services sera mise en place afin de promouvoir et dynamiser les contrôles et audit internes. De nouvelles missions en matière d’évaluation des risques budgétaires de programmation des investissements seront introduites. Par ailleurs, cette réforme implique la suppression des missions relatives au marché public.

Solange TAMO

Leave a Reply

Your email address will not be published.