[Vidéo] La sortie indigne de Karine Arissani

Les internautes gabonais ont eu droit ce mardi soir à une sortie hallucinante et indigne de la secrétaire exécutive de l’Autorité de Régulation des Transports Ferroviaires dans un live Facebook.

Tout commence en début de soirée, la vidéo d’une altercation entre deux jeunes femmes présentées pour l’une comme une proche de la Secrétaire Exécutive de l’Autorité de Régulation des Transports Ferroviaires et une internaute lambda pour l’autre. Une altercation qui semble avoir été préméditée d’où la présence de la SE de l’ARTF sur le lieu de l’incident. Alors que la vidéo fait le tour des réseaux sociaux, c’est au tour de la secrétaire de se lancer dans un live Facebook violent et indigne d’une responsable administrative de son rang.

« Vous êtes les plus intellectuelles, vous êtes les plus belles, vous avez les postes des ministres »

une diatribe qui semble s’adresser à certains membres du gouvernement dont les 3/4 sont pourtant issus de la majorité politique à laquelle Karine Arissani revendique une appartenance « non-matérialiste »

«  Vos postes je ne les envie pas, qu’elles entendent ce que je suis en train de dire »

lancé à l’encontre des membres féminins du gouvernement.
Mais pourquoi cette sortie brutale et pamphlétaire contre le gouvernement ?
Promue au poste de secrétaire exécutive de l’autorité de régulation après un passage sans bilan à l’agence gabonaise de tourisme.


Lire aussi https://medias241.com/economie/gabon-des-milliards-de-franc-cfa-dinvestissement-pilles-devant-les-yeux-de-lagatour/

Celle dont l’actualité tourne essentiellement autour de la politique n’est pas reconnue comme une acharnée du travail dans les responsabilités qui sont les siennes. 

Prise au milieu d’une avalanche de publications dont les auteurs se moquaient de grossières fautes d’orthographe sur les t-shirts qu’elle arborait lors du séjour du Président Ali Bongo à Franceville, Karine Arissani « mère des soldats têtus » semble s’être donnée la mission de jeter le discrédit sur la haute administration à laquelle elle appartient.

En plein processus de moralisation de la vie publique, la réaction du ministère de tutelle est attendu devant ce qui est le scandale de trop et donne une image peut élogieuse de la république.

Leave a Reply

Your email address will not be published.