spot_img

Présidentielle 2023: malgré ses 0,04% obtenu en 2016 Ndong Sima de nouveau candidat.

Devant une petite foule, au quartier Peloton dans le 1er arrondissement d’Oyem, Raymond Ndong Sima a annoncé le 14 janvier dernier, sa candidature à la future élection présidentielle. Laquelle devrait se tenir dans un peu moins de huit mois.

Le souvenir de 2016 est encore vif dans la mémoire collective, Raymond Ndong Sima qui se présentait pour la première fois à une élection présidentielle était arrivé loin derrière avec 0,04% des suffrages. Un score qui ne semble pas avoir freiné ses ambitions d’être porté à la tête du pays, puisque devant les populations de Peleton dans le septentrion, il s’est officiellement de nouveau porté candidat.

A l’heure où l’opposition semble multiplier les manœuvres pour désigner de manière consensuelle un candidat unique, bien que l’initiative patine, l’ancien premier ministre décide de jouer cavalier seul.

Que vaut réellement Raymond Ndong Sima sur l’échiquier politique national? La question mérite d’être posée avec au regard de la maigre moisson récoltée depuis le début de sa carrière politique. Une carrière débutée en 2007, avec son élection au conseil municipal d’Oyem, puis un mandat à la députation en 2011 sous la bannière du parti démocratique gabonais. Depuis sa sortie du parti au pouvoir, le natif d’Oyem n’a plus jamais brigué aucun mandat électif signe de son faible poids sur la scène politique gabonaise.

Freddy Moussounda
Freddy Moussounda
Journaliste spécialisé dans les thématiques Politique et Société, Freddy Moussounda est chef de la rédaction de Medias241. Il est également consultant en communication.
Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille