spot_img

Promotion des femmes : le Gabon conforte son statut de leader africain

Maintes fois plébiscité pour ses actions en faveur de la femme, droit dans ses bottes, le Gabon n’a une fois de plus pas dérogé à la regle avec la l’ascension de Rose Ossouka Raponda au poste de vice-Présidente de la République.

Une grande premiere en Afrique centrale, une femme est nommée d’abord Premier ministre puis Vice-Présidente de la République. Un signal fort que renvoie le Gabon dans la lutte pour l’égalité des genres et la promotion de la femme.

Cette action sinscrit dans la volonté du Gabon de donner une place de choix à la femme dans la société. Un combat que lui reconnaît la communauté internationale et qui suscite respect et admiration. “Avec cette nomination, le Gabon conforte un peu plus son statut de leader africain de la promotion des femmes en politique », a commenté la responsable locale d’une agence onusienne, rapporte Jeune Afrique.

La nomination de Rose Ossouka Raponda au poste de Vice-Présidente de la République n’est que l’aboutissement de plusieurs actions menées par les autorités, mais également, un combat mené d’arrache-pieds par la Première dame, Sylvia Bongo Ondimba, au travers de sa Fondation éponyme la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO).

Pour la simple année 2022 écoulée, plusieurs actions ont été entreprises en faveur de la réduction des inégalités hommes-femmes. Fait majeur, l’inauguration du centre Gabon égalité, à Nzeng Ayong, dont la mission est d’héberger et accompagner les femmes victimes de violences. Une première également en Afrique Centrale.

A travers le modèle de Rose Ossouka Raponda, la Gabonaise peut compter sur un pays qui respecte ses droits et parallèlement le pays peut aussi compter sur des femmes compétentes et conscientes de leurs droits et valeurs.

Alice ZANG

Alice Zang
Alice Zanghttps://medias241.com/
Journaliste et intervieweuse politique - société
Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille