spot_img

Protection de la petite enfance : Sylvia Bongo Ondimba réaffirme son engagement à Tachkent

Fidèle à ses convictions de lutter pour la protection de l’enfant et la famille, la Première dame Sylvia Bongo Ondimba prend part ce mardi 15 novembre 2022 à Tachkent, en Ouzbékistan, à la conférence mondiale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), sur l’éducation et la protection de la petite enfance.

La protection de l’enfant est l’un des piliers phares du combat mené par la Première dame, à travers sa fondation éponyme. Cette conférence qui réunit les acteurs des droits de l’enfant est l’occasion pour Sylvia Bongo Ondimba de réaffirmer son engagement pour cette cause.

« Malgré les défis que nous rencontrons, nous porterons tous ensemble le même message d’espoir et poursuivrons nos efforts pour garantir à tous les enfants un départ équitable dans la vie », peut-on lire sur la page Facebook de Sylvia Bongo Ondimba.

Plusieurs actions ont déjà été entreprises par le Gabon en matière de protection des droits de l’enfant, en vue de permettre à ces êtres vulnérables de bénéficier des droits fondamentaux dont l’éducation et la Santé.  « Nous pouvons éduquer. Nous pouvons inculquer des valeurs. Nous pouvons influencer valablement des vies. En se posant les bonnes questions. En réfléchissant en termes d’objectifs. En faisant de bons choix. », a affirmé la Première dame.

La conférence de Tachkent qui se tient jusqu’au 16 novembre prochain se veut l’occasion d’inciter les Etats membres de l’UNESCO,  au renouvellement et à l’extension de leur engagement afin de garantir aux enfants l’accès à une éducation de qualité.

Alice Zang

Alice Zang
Alice Zanghttps://medias241.com/
Journaliste et intervieweuse politique - société
Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille