RECENSEMENT BIOMÉTRIQUE : EDOUARD MFOULA MBOME PREND LE POULS DES SITES D’ENRÔLEMENT

24 heures après le lancement de la deuxième phase de l’opération de recensement des agents de l’Etat, destinée aux retardataires, le directeur général de la Fonction publique, Edouard Mfoula Mbome, s’est rendu ce 26 mai 2020, sur plusieurs sites dédiés à l’enrôlement des agents publics pour vérifier s’il n’y a pas une ombre au tableau.

Cette seconde phase d’enrôlement ressemble un peu à la première phase. Le dispositif mis en place a eu le temps d’être rodé après l’expérience précédente. Cette fois, il est mieux huilé. « Cette seconde phase concerne tous les agents publics qui n’ont pas pu se faire recenser dans la première phase qui s’est déroulée du 30 septembre au 28 décembre 2019. Tous ces agents ont la possibilité de se rapprocher de leurs DCRH, de leurs secrétaires généraux pour se faire identifier, récupérer la fiche de recensement et la remplir comme cela a été fait au cours de la première phase. Il leur sera indiqué le jour, l’heure et lieu d’enrôlement », a déclaré Edouard Mfoula Mbome.

Il s’est déplacé sur le site d’enrôlement des agents du ministère de la Solidarité nationale et sur celui du ministère de la Santé. Il a rassuré les agents en situation d’incapacité. S’agissant, a-t-il précisé, des agents malades, de ceux qui se trouvent à l’intérieur du pays, ils n’ont pas besoin de faire de déplacement. Le ministère de la Fonction publique indiquera les modalités pratiques de leur enrôlement. En raison du covid-19, 8 personnes sont enrôlées en moyenne chaque jour, sur plus de 11 600 agents concernées.

Pamphil EBO

Livraison
Urban FM