spot_img

Samu Social : Une caravane sociale de proximité sillonne les quartiers de Libreville.

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)- Initiée de façon inopinée par la direction générale du Samu social gabonais, une caravane sociale de proximité sillonne actuellement les quartiers périphériques sous intégrés de la capitale gabonaise, a constaté un journaliste de médias241.com.

« L’objectif est de permettre aux populations de bénéficier des soins gratuits et être plus proche d’elles », a déclaré le Dr Wenceslas Yaba, coordonnateur général du samu social.

A l’occasion du lancement officiel de l’urgence sociale de proximité, c’est près de 200 personnes qui se sont fait consulter dans la seule journée de ce samedi, dans les quartiers du 1er arrondissement de la commune de Libreville. L’examen des différentes pathologies a, aussitôt fait bénéficier gratuitement des soins, des médicaments et des vêtements selon le besoin exprimé de chaque cas.

«Nous atteindrons 150 consultations par semaine sur un total de 400. Nous avons mis à la disposition des populations notamment un hébergement temporaire pour accompagner les patients dans des cas d’urgences sociales. Un centre médico-psychologique avec des consultations gratuites ; une distribution gratuite des médicaments après consultation ; des vêtements et des vivres aux populations défavorisées, selon le cas approprié de chaque patient.», a déclaré le Dr Wenceslas Yaba.

Doté d’un équipement performant d’appareils de dernière génération dans les services tels que : l’ophtalmologie, l’hémodialyses localisées et bien d’autres, le premier responsable du Samu Social a rappelé que : « le Samu social gabonais a, depuis sa création, mis à la disposition des populations gabonaises défavorisées, des produits pharmaceutiques qui guérissent plus vite que ceux utilisés quotidiennement dans des structures hospitalières ».

 Cette structure sociale dépense, chaque année, plusieurs milliards de francs CFA dans l’achat des produits pharmaceutiques. Il précise qu’il importe de l’Europe, près de 8 Millions de médicaments par semaine, pour éviter d’éventuelle rupture brusque des stocks disponibles. Ceci se réalise également, avec l’aide du gouvernement français qui ne cesse d’apporter sa modeste contribution à l’Etat gabonais.

Aussi, trois stratégies d’intervention ont été mises en place. Notamment, le numéro vert d’appel gratuit «’’1488’’ destiné aux familles gabonaises défavorisées et en détresse, le centre médico-psychologique (CMP) et l’urgence sociale de proximité (USP).

«J’invite les populations du quartier Bel Air et bien d’autres à se présenter massivement pour se faire consulter afin qu’elles puissent bénéficier gratuitement  des médicaments et d’autres besoins mis à leurs disposition. Cette structure sociale a été créée pour apporter des soins gratuits aux plus démunis de la société gabonaise. Et le gouvernement gabonais entend faire plus, pour améliorer de plus en plus la qualité des soins des gabonais », a indiqué le Ministre d’Etat, ministre des affaires sociales et de la solidarité nationale, Paul Biyoghe Mba qui prenait part au lancement du Samu Social.

Le coordonnateur général du Samu social gabonais (SSG), Wenceslas Yaba a, au terme de son allocution, rappelé que le Samu social gabonais qui a déjà sauvé plus d’une centaine de familles défavorisées, s’est doté consécutivement d’un personnel qualifié à savoir : des médecins, des infirmiers, des psychologues, des psychiatres, de l’orthophoniste, des chirurgiens viscérales et vasculaires d’astreintes au centre hospitalier universitaire (CHU), des chauffeurs-accueillants, des assistantes de la vie et des téléconseillères. Il a, à présent, un effectif global de 115 gabonais qui demeurent au service des autres compatriotes.

Le Samu social gabonais (SSG) excelle dans les domaines tels que : la pédiatrie, la gynécologie, la cardiologie, la gastro-entérologie, l’infectiologie, la médecine générale, la psychiatrie et orthophotographie.

Le Samu social gabonais (SSG) devra inaugurer, dans les dix prochains jours, leurs agences installées dans les provinces de  l’Ogooué-Maritime, du Haut-Ogooué et du Woleu-Ntem.

 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille