spot_img

Société : La « vente » du masque Galwa, le scandale politico-ethnique qui avait fait tomber Akouré Davain

Maire de Lambaréné pour le compte du Parti démocratique Gabonais (PDG) , l’actuel député de l’opposition avait démissionné en catimini après avoir été accusé par la communauté Galwa de Lambaréné d’avoir vendu un masque sacré aux chinois.

En rappelant à l’honorable Akouré Davain que son discours donnait l’impression qu’il était un nouveau venu en politique ou qu’il était né dans l’opposition, Alain Claude Bilie-By-Nze a fait allusion au scandale du masque Galwa. Mais de quelle affaire s’agit-il ?

Dans le camp du maire Akouré on affirme qu’il s’agissait d’un don et que le masque, une prétendue copie n’avait jamais été sacralisée. Du côté de la communauté Galwa, il s’agit bien d’un sacrilège, et que le masque aurait été vendu pour plusieurs millions de francs CFA. Une manne financière qu’aurait empoché Akouré Davain. Pendant plusieurs mois le climat au sein de la commune de Lambaréné est invivable pour le Dr Seraphin Akouré Davain qui doit faire face à plusieurs manifestations d’indignation.

Courant 2010 il démissionne de son poste de maire (PDG) pour, selon lui :« préserver la cohésion sociale ». En 2014 à la tête de l’Alliance pour un nouveau Gabon (ANG) son parti politique qu’il qualifiait de  «  parti de l’opposition qui parle avec le président pour lui dire ce qui ne va pas dans le pays», il se rapproche du Président Ali Bongo Ondimba et signe les accords politiques de 2014 : «Nous adhérons au Pacte social qui est proposé par le chef de l’Etat, mais nous gardons notre liberté, nous gardons notre libre arbitre, nous restons dans l’opposition parce qu’il y a des choses avec lesquelles nous ne sommes pas d’accord. Cependant, est-il possible d’être d’accord sur tout » avait-t-il déclaré.

Malgré toutes ces concessions Akouré Davain n’obtient pas le poste ministériel que ces détracteurs l’accusent de rechercher.  En juillet 2015, lors des obsèques de Daniel Kombé Lékambo à Mbigou, il se rapproche d’un certain Jean Ping et semble réduire son discours politique aux petites phrases.

Pour le Premier ministre Bilie-By-Nze, Seraphin Akouré Davain serait encore peut-être maire (PDG) de Lambaréné s’il n’avait pas été impliqué dans cette affaire de masque.

Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille