spot_img

Société : le service client, minable de Setrag dénoncé pour la énième fois

Les voyageurs du train 333 en partance d’Owendo pour Franceville ont passé 2 jours et 2 nuits pour parcourir les 647 km qui séparent les deux gars. Une distance parcourue en 2 heures par 20 trains chaque jour entre Lyon et Paris.

Parti le 30 novembre 2022, le train est arrivé à destination le 2 décembre. Certes, l’infrastructure du chemin de fer n’est pas la même, mais cela n’excuse pas la terrible qualité de service à laquelle ont droit les usagers du chemin de fer Gabonais. Non-respect des horaires, absence de communication, mise en danger de la vie d’autrui, Au Gabon, les voyages en train n’ont rien de bucolique.

Résignés devant autant de mépris, les usagers affirment être habitués. Le pire pour les nouveaux clients, c’est l’absence totale d’informations de la part de Setrag. Une situation qui est une grande source d’anxiété pour les clients.

Ces derniers estiment qu’ Eramet et Setrag ont du mal à faire mentir ceux qui pensent que ce train n’existe pour que transporter le minerai.

Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille